Histoire et origine du Poker

Le Poker puise ses origines dans plusieurs jeux des temps anciens.

D’abord, il y a eu en Chine un jeu de Dominos au Xè siècle, avec une imagerie semblable aux cartes.

En Inde, 600 ans après, nait le Ganjifa, un autre jeu, ayant des points de ressemblances avec le poker. Au 16è siècle, vient ensuite l’AS Nas, un jeu originaire de la Perse. En Angleterre, il y a eu le jeu Bragg, puis le Pochspiel en Allemagne. En France, il a fallu patienter jusqu’au 18è siècle pour voir les premiers jeux de Poker, qui s’est ensuite vu migrer vers l’Amérique au 19è siècle. L’importation du jeu en Amérique a été rendu possible via les colons de la Nouvelle-Orléans, ce qui a eu l’avantage de voir le jeu de poker se perfectionner pour revêtir la forme sous laquelle nous le connaissons aujourd’hui.

Le jeu de 52 cartes a été rendu standard en 1848, avec l’apparition de la main nommée Flush (couleur).

Le perfectionnement du poker à travers les années

Tout le monde ne s’entend pas toujours sur les origines du poker. Ce qu’on admettra quand même, c’est le fait que le poker ait assez voyagé à travers le monde. C’est en voyageant à travers les différents pays qu’il s’est perfectionné, puisque chaque civilisation y a apporté sa touche. Si le poker est sous la forme que nous connaissons aujourd’hui, c’est en raison de cet apport intercommunautaire.

Pour reformer ses origines sous forme d’arbre généalogique, on pourrait procéder par les étapes suivantes :

La Chine est l’arrière grand-mère du poker, un millénaire en arrière, grâce à ce jeu de dominos sous l’égide de l’empereur Mu-Tsung. Ce jeu ressemblait fortement aux jeux de cartes.

L’Egypte a la forte probabilité d’être l’arrière grand-père du poker. Grâce à des fouilles archéologiques, des extraits de cartes ont été découverts, comme étant ceux issus du 12è à 13è siècle.

Les grands-parents du poker sont d’origine Perse et iranienne, le grand-père étant de la Perse et la grand-mère de l’Iran. En Perse, il y a eu le Ganjifa, plus précisément appelé ‘’Ganjifeh’’ en langue locale, avec pour signification l’expression ‘’carte à jouer’’. Ce jeu puise ses racines en Inde, durant la période de Bâbur, celui a créé la dynastie Moghole dans les 15è et 16è siècle. C’était un jeu de 90 à 96 cartes de forme circulaires, ayant 8 couleurs, et dont la peinture est en ivoire et écaille de tortue. Il était autrefois destiné aux membres de la cour, avant d’être intégré dans la population sous forme de cartes en bois, de feuilles de palmier, et de carton. Le Ganjifa est un jeu de cartes basses de 1 à 10, et 12 personnages répartis sur des fonds en couleurs : deux types d’honneurs représentés par le ministre encore nommé Vizir et le roi, nommé Rajah. Viennent ensuite les 10 cartes représentant 10 avatars de Vishnou.

Du coté de l’Iran, il y a eu l’AS Nas, un autre jeu de cartes, qui se présente comme une version améliorée du Ganjifa. Ce jeu est apparu entre le 17è et le 18è siècle, et est composée de 25 cartes. C’est en jouant à l’AS Nas que l’on assiste aux premières tentatives de bluff et de notions de hasard. Et c’est ce jeu qui a donné naissance à de nombreux autres jeux de par son importation en Europe à l’époque des Croisades.

Le poker a plusieurs cousins germains. Parmi eux, il y a le Primero joué en France, et le Brelan joué en Italie et Espagne en fin du 15è siècle. Il y a aussi le Bragg, joué en Angleterre, dont les caractéristiques ressemblent à celles du brelan, avec des combinaisons de cartes similaires à celles du poker. Il comporte des notions de bluff, ce qui en fait un jeu important dans la version actuelle du poker. Le Bragg se jouait avec des mises et un ordre de mains. On le jouait avec 3, 4 ou 5 cartes partagées aux joueurs.

L’on raconte que le jeu du poker tient son nom du verbe ‘’To poke’’, qui signifie pousser ou encore attiser. Le poker serait donc dérivé de l’expression ‘’pousser au bluff’’.

Le Poker est le fils du Pochspiel (pochen : frapper), un jeu allemand. Il se jouait au 18è siècle et dispose des fortes ressemblances avec le poker, tel que nous le connaissons aujourd’hui.

La mère du Poker est la Poque, un jeu d’origine française, favori à l’époque de Louis XI. C’est grâce à ce jeu qu’on a connu les 4 couleurs Pique, cœur, carreau et trèfle.

Si le poker est aussi conventionnel aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à l’Amérique. Cette dernière est comme la mère nourrice qui lui a donné toute la saveur qu’il revêt de nos jours. Le poker est alors importé de l’Amérique au 19è siècle par les colons français, sous forme de Poke. Dès lors, le jeu est privilégié dans toute la Nouvelle-Orléans, avant d’atteindre plusieurs bateaux qui traversaient le Mississipi. En ce temps, le jeu stipulait que les quatre joueurs pronostiquent sur celui qui parmi eux, aura la meilleure main.  Le jeu était composé de 20 cartes.

Le Poker atteint tout la région ouest-américaine durant l’époque de la ruée vers l’or, puis représente désormais une caractéristique historique de la légende de la Conquête de l’Ouest. C’était le jeu privilégié des cow-boys, voyageurs et spécialistes de l’arnaque. C’est en deuxième partie du 19è siècle que le jeu a évolué vers 52 cartes, avec désormais la couleur comme main.

Le Poker fermé et le Stud ont considérés comme les sœurs du poker. On situe leur naissance durant la Guerre de Sécession Américaine.  C’est en Europe qu’on assiste à la forme Poker fermé, plus tard appelé poker français dès le 20è siècle.

Le Poker holdem est le petit-fils du poker. Il a été créé dans les années 20 à Dallas, avant que les américains ne l’appellent plus tard Poker Texas Hold’em. Vient ensuite l’Omaha dans les années 80. Dans la même époque, les casinos américains ont introduit les limites d’enchères, puisque le poker n’existait que sous la forme No limit.

En somme, si le poker est aussi intéressant aujourd’hui, avec la possibilité de jouer en ligne, c’est grâce à la multitude des lieux ayant contribué à sa conception.

Le mot poker a été abordée pour la première fois dans un livre grâce à Jonathan H. Green en 1830, dans son ouvrage intitulé « Exposure of the Arts and Miseries of Gambling ». On peut y lire les descriptifs des parties de poker ayant eu lieu sur les bateaux à vapeur naviguant sur le Mississipi dans les années 1820.

On peut donc affirmer que le poker est de nationalité américaine, mais ayant plusieurs sources :

  • D’abord en Chine, au Xe siècle grâce au jeu de dominos, imaginé par l’Empereur Mu-Tsung
  • Le Ganjifa, 600 ans après en Inde, qui a des caractéristiques communes avec le poker, si l’on se réfère aux recherches d’Albert Houtum Schindler effectuées au XIXè siècle.
  • Le Bragg joué en Angleterre et dont les combinaisons s’apparentent fortement à celles du poker
  • L’As Nas joué en Perse, l’Iran Antique, au XVIIe et XVIIIe siècle. Le jeu est constitué de 25 cartes et a pour principal trait le hasard et le bluff.
  • Le Pochspiel Allemand encore appelé le jeu du vantard, caractérisé par deux manœuvres : passer et ouvrir.
  • L’apparition des quatre couleurs en France : cœur, pique, carreau et trèfle. On accueillera le jeu poque au XVIIIe siècle, semblable à la bouillotte et le brelan, deux autres jeux.

XIXe siècle : le poker devient un jeu universel aux Etats Unis !

C’est en début du XIXe siècle que le poker s’est développé aux Etats Unis, notamment grâce à ses années clés :

  • 1822 : création en Nouvelle-Orléans du premier casino américain. Mais quelques années après, le poker n’est plus autorisé.
  • 1829 : le poker est désormais joué sur les bateaux navigant sur le Mississipi, connaissant l’affluence des experts du eu et touristes.
  • 1830 : On recense environ 1500 experts du jeu sur ces bateaux de  LouisVille à la Nouvelle-Orléans.
  • 1837 : Le poker passe à 52 cartes, avec désormais la possibilité de jouer avec un nombre supérieur à 4 joueurs.
  • Le poker atteint le Far-West grâce aux chercheurs d’or en 1849
  • 1865 : les tirages sont inclus dans le jeu
  • 1870 : le poker se modernise avec a création du 5-Card Stud par les soldats. Il y a donc désormais des cartes privatives et des cartes ouvertes.

Le poker s’étendra vers divers horizons des Etats Unis, avec désormais la création d’autres variantes et le perfectionnement des règles qui encadrent le jeu.

Les saloons de poker

Le premier saloon de poker a été crée en 1822 entre le Colorado, le Wyoming et l’Utah. Il était fréquenté par les cow-boys qui y vont pour parler affaire, se détendre et jouer au poker. Il y a eu aussi des chercheurs d’or, des cheminots, des agents de sécurité nationale, et autres.

En somme, on retient que le poker doit son nom au jeu français ‘’poque’’. Son importation a certainement été l’œuvre des français qui migraient vers la Louisiane.

De toutes les façons le poker était joué dans plusieurs régions du monde, bien longtemps avant qu’il ne parvienne à l’Est des Etats-Unis. L’Amérique a néanmoins le mérite de l’avoir modernisé, notamment grâce au mélange de civilisations ayant voyagé vers le contient entre 1860 et 1920.

Histoire et origine du Poker
5 (100%) 1 vote[s]

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Courses de trot et courses d’obstacles Il existe deux sortes d’épreuves majeures relative...
Parions Sport Parions Sport : le bookmaker édité par la FDJ Vou...
La triche au poker Hallucination ou réalité ? Comment frauder ? La f...
Pronostic tennis Quelques recommandations avant vos prévisions tenn...
Jeux de poker gratuit En tant que jeu populaire, il est très aisé de jou...
Gametwist On plante le décor Game twist à ses débuts, est u...
Meilleurs bonus de poker Pour dénicher les meilleurs bonus de poker, rien d...
Bonus Unibet Bonus Unibet Juillet 2018 Belgique et France : not...

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password