Lexique de paris sportifs

Dans cette fiche, nous vous expliquons la plupart des expressions rencontrées dans l’univers des paris sportifs.

Si après l’avoir consulté, vous remarquez qu’il y en a qui manquent et dont vous aimeriez en avoir les définitions, prière nous contacter. Si vous souhaitez également faire des apports, ne vous retenez pas. Notre page de contact est à votre disposition.

A

Accumulateur 4 volets : c’est un pari qui consiste à piocher 4 événements dans différentes rencontres. Tous les événements choisis doivent être positifs pour que le pari soit déclaré gagnant.

Exemple : on considère 4 rencontres de foot : Marseille-Lille, Lyon-Monaco, Bordeaux-Le Mans et PSG-Auxerre. Dans un pari accumulateur 4 volets, vous pouvez choisir les victoires de Marseille, Lyon, Bordeaux et PSG. Si ces derniers gagnent, le pari est vainqueur. Mais si l’un d’entre eux perde, le pari est négatif.

Accumulateur X Volets : c’est une déclinaison de l’Accumulateur 4 volets, X étant le nombre d’événement choisis dans le pari. Sur certains sites de paris sportifs, la limite est de 10 événements. Sur d’autres, la liberté vous est offerte d’en sélectionner autant que vous le souhaitez. Mais sachez quand même que plus vous choisissez, moins vous avez de chances de victoires. En revanche, la cote est boostée et le gain sera énorme si vous gagnez.

B

Bet/Miser : en poker, on parle de bet lorsqu’un joueur met des jetons sur une partie. En paris sportifs, c’est un enregistrement de paris. Un joueur bet donc lorsqu’il mise.

Betting Exchange : c’est une manœuvre qui consiste à proposer des paris entre parieurs. Il est disponible chez certains bookmakers parmi lesquels le plus connu est Betfair. Dans ce cadre, le parieur peut :

  • Agréer un pari mis en place par un autre joueur (Back)
  • Mettre en jeu un pari (Lay) avec une cote en espérant qu’un autre parieur accepte de relever le défi.

L’avantage du Betting Exchange est que vous avez plus d’aisance dans vos actions que chez un site de paris sportifs. Ainsi, vous êtes de libre de parier contre un autre joueur, de proposer une cote sur votre pari, de mettre en vente votre pari durant les directs selon le déroulement des événements, et d’empocher systématiquement des gains.

Le plus : en ouvrant un compte sur un site de paris, il est courant de bénéficier du bonus cash ou des freebets.

Bookmaker : c’est une entreprise qui met en jeu des paris sportifs. De par le monde, on en recense environ 1000, dont les prestations méritent que vous leur confiez votre argent. Chaque mois ou année, de nouveaux bookmakers se joignent à la course. Parmi les bookmakers de paris sportifs les plus connus, nous pouvons citer :

Avant, les bookmakers exerçaient par le biais des bureaux. Dans ce registre, le plus populaire est la FDJ (Française des Jeux). Mais avec l’avènement de l’Internet, la FDJ n’est plus le principal bookmaker car d’autres sociétés exercent désormais en ligne, après avoir obtenu leurs agréments.

La question est désormais de savoir lesquels des bookmakers conviendront à vos attentes. Nous vous épargnons des tracas de recherches en faisant un classement des meilleurs bookmakers parmi ceux autorités par l’Autorité de Régulation. Ce classement tient compte des éléments d’analyse pertinents en matière de paris sportifs. N’hésitez pas à consulter notre comparatif de bookmaker pour les détails

Bank roll : c’est le solde de votre compte joueur, c’est-à-dire le montant dont vous disposez.

C

Combiné : c’est un type de pari qui consiste à déterminer plusieurs types d’événements sur un seul match. Pour être déclaré gagnant, tous les événements prédits devraient avoir eu lieu durant la rencontre.

Cote : c’est l’indice qui permet de calculer ses gains en cas de victoire. En misant 10€ sur un pari ayant une cote de 2,00, votre gain est de 10€ x 2, soit 20€. En déduisant votre mise, le bénéfice est de 10€.

Cote américaine : c’est un type de cote se présentant sous la forme négative ou positive, et qui donne la valeur de la mise à effectuer pour empocher tel bénéfice.

Exemple : finale de l’US Open entre Federer et Andy Roddick

Pour la victoire de Roger Federer, il a été indiquée une cote de -200, ce qui veut dire qu’il faudra déposer 200€ pour bénéficier de 100€ de bénéficie.

Si vous décidez de miser 100€, et qu’il y a effectivement victoire, le bénéficie sera de 100€ x (1+ 100 /200), donc 50€

La somme remportée sera donc de 150€, incluant le montant de votre mise.

Cote anglaise : c’est une cote indiquée sous forme fractionnelle, permettant d’estimer la somme empochée comme bénéficie à l’issu du pari positif.

Exemple finale de l’US Open de Tennis entre Roger Federer et Andy Roddick

Pour la victoire de Federer, il a été indiqué une cote de 1/2

En décidant de 100€ sur cet événement, qui se réalise, votre gain sera de 100€ x 1/2, soit 50€ auquel il sera ajouté le montant de votre mise.

Cote Européenne : c’est la cote qui est indiquée sous la forme entière ou décimale, et avec laquelle on calcule la somme totale empochée en cas de paris positif.

Exemple : finale US Open de tennis entre federer et Andy Roddick

Pour la victoire de Federer, il a été indiqué une cote de 1,50

En misant 100€ sur cette issue de la rencontre, qui finalement se réalise, vous empochez 100€ x 1,5, soit 150€ (incluant le montant de votre mise). La marge bénéficiaire est donc de 50€.

Canadian (système) : c’est un système de paris qui contient 5 pronostics. Au total, il y a 26 paris dont 10 doubles, 10 triples, 5 quadruples et 1 quintuple. Vous gagnez de l’argent dès qu’il y a 2 pronostics justes. La valeur des gains  tient compte du nombre de pronostics vérifiés.

Chance double : types de pari ayant 2 issues possibles. La réalisation de l’un des issues donne lieu à des gains. Par exemple, lors d’un classico opposant le Réal et le Barça, la possibilité vous est donnée de miser sur une victoire du Réal et/ou de Barcelone, et un match nul. Donc ce sera Madrid ou nul (1N) ou Madrid ou Barcelone (12) ou Barcelone ou Nul (N2)

D

Double : c’est un pari qui contient deux pronostics différents sur un même ticket. Pour que ce soit gagnant, les deux pronostics doivent être justes. Le bénéfice empoché est calculé par (cote 1 x cote2 x mise)  –mise.

E

F

Favori : c’est celui ayant plus de chances de victoire selon les pronostics de sites de paris sportifs. Le favori bénéfice de la cote la moins élevée d’un événement.

G

Goliath (système) c’est un système de 8 pronostics, avec un total de 247 paris dont 28 doubles, 56 triples, 70 quadruples, 28 septuples et 1 octuples. Vous êtes gagnants si au moins 2 pronostics sont corrects. Le gain empoché sera en fonction du nombre total validé.

H

Heinz (système) c’est un système qui comprend 6 pronostics. Au total 57 paris sont enregistrés dont 15 doubles, 20 triples, 15 quadruples, 6 quintuples et 1 sextuple. La victoire est assurée dès 2 pronostics de paris sportifs vérifiés. La somme empochée sera en fonction du total validé.

Handicap Asiatique : c’est un type de pari Handicap, mais avec quelques nuances particulières

  • Impossible de parier sur un nul
  • Possibilité d’effectuer des handicaps 1/4, 1/2 et 3/4, mais le site octroie 0,25, 0,5 ou 0,75 à l’adversaire faible.

Heinz : c’est un ensemble de 57 paris ayant 6 choix de sélections dans diverses rencontres. Le pari comporte 15 doubles, 20 triples, 15 accumulateurs 4 volets, 6 accumulateurs 5 volets et 1 accumulateur. Vous êtes gagnants dès que deux choix sont vérifiés à l’issu des rencontres.

Heinz (Super) : le Super Heinz est un ensemble de 120 paris ayant 7 choix de sélections dans diverses rencontres. Au total 120 paris dont 21 doubles, 35 triples, 35 accumulateurs 4 volets, 21 accumulateurs 5 volets, 7 accumulateurs 6 volets eu 1 accumulateur. Dès que deux choix sont justifiés, vous empochez des gains.

Half-Time/Full-Time : c’est un pari qui consiste à pronostiquer sur le score à la mi-temps (Half-Time) et à la fin du temps réglementaire (Full-Time). Ainsi, au lieu de 3 issues possibles aux choix, vous pouvez sélectionner valider jusqu’à  9 résultats possibles.

Si on considère le match PSG-Marseille par exemple, vous pouvez miser sur le fait que :

  • PSG mène au score à la mi-temps, puis remporte la rencontre
  • PSG mène au score à la mi-temps, puis finit par un match nul
  • PSG mène à la mi-temps puis subit une défaite à la fin
  • A la mi-temps, le score est nul et pareil à la fin du temps réglementaire
  • A la mi-temps, il y a score nul, puis victoire du PSG à la fin du temps réglementaire
  • A la mi-temps il y a score nul, puis Marseille finit par remporter le match
  • Marseille mène au score à la mi-temps, puis finit par remporter le match
  • Marseille mène au score à la mi-temps puis concède le match nul
  • Marseille mène à la mi-temps puis finit par perdre le match à l’issu de la rencontre

Handicap : le pari à handicap est un pronostic enregistré sur un pari dont l’issu est quasiment certaine en raison de l’écart considérable entre le niveau des deux équipes. Pour le handicap, le site de paris sportifs accorde des points à l’adversaire le plus faible, ou en réduit au plus fort afin de rééquilibrer un temps soit peu la rencontre.

Exemple : la Coupe de France opposant Bordeaux et Clermont

Puisque Clermont a un niveau de jeu plus faible que Bordeaux, on peut déjà être presque certain que Bordeaux remportera la coupe. En choisissant parier sur Bordeaux, le bookmaker peut indiquer virtuellement que Bordeaux est mené au score par 1 but. Si c’est sur Clermont que porte votre choix, on considère que cette équipe mène virtuellement 1 à 0. C’est sur cette base que le résultat de votre pari sera déterminé.

En misant sur la victoire de Bordeaux, vous gagnez lorsque l’équipe gagnera avec une différence de 2 buts ou plus. Si vous pariez sur un nul, vous gagnez lorsque Bordeaux remporte le match avec une différence d’1 but. Mais en misant sur la victoire de Clermont, vous gagnez lorsque les deux équipes vont match nul ou si Clermont arrive à réellement battre Bordeaux.

I

J

K

L

Live Betting : c’est un pari qui s’enregistre en direct. Selon le déroulement du match, vous pouvez parier sur le prochain buteur par exemple.

Lucky 15 (système) : c’est un système de paris qui comporte 4 pronostics. Au total 15 paris sont enregistrés dont 4 simples, 6 doubles, 4 triples et 1 quadruple. Vous empochez de l’argent dès qu’un pronostic est vérifié. Le montant varie selon le nombre total validé.

Lucky 31 (système) : c’est un système de paris constitué de 5 pronostics. Au total 31 paris sont enregistrés dont 5 simples, 10 doubles, 10 triples, 5 quadruples et 1 quintuple. Vous empochez de l’argent dès qu’un pronostic est vérifié. Le montant varie selon le total validé.

Lucky 63 (système) : c’est un système de paris constitué de 6 pronostics.  Au total 63 paris sont enregistrés dont 6 simples, 15 doubles, 20 triples, 15 quadruples, 6 quintuples et 1 sextuple. Vous empochez de l’argent dès qu’un pronostic est vérifié. La somme varie selon le nombre validé.

M

Mise : c’est le montant que vous mettez sur un pari sportif. Pour calculer les gains empochés, on le multiplie par la cote.

N

Les O

O

Over/Under: c’est un pari dont la mise porte le nombre supérieur ou inférieur à une moyenne de buts/paniers enregistrés durant un match. Cette moyenne est proposée par le site de paris sportifs.

Exemple : en football, on rencontre généralement les paris du genre Over/Under 2,5, 2,5 étant la moyenne de buts enregistrés durant le match.

Outright Winner/Pari à long terme : c’est un pari qui porte sur l’issu d’un tournoi ou d’une compétition  qui aura lieu dans quelques semaines, voire mois ou années. Exemple : parier en Novembre 2009  sur le Champion du Monde de football, dont la compétition aura lieu en 2010.

En misant sur ce genre de paris, vous bénéficiez d’une cote alléchante, mai sachez quand même que les risques sont énormes. Et au passage, votre argent sera gardé par le site durant toute la période qui précède l’issu finale du tournoi.

Outsider : c’est l’adversaire en confrontation avec le favori. Il bénéficie d’un cote plus élevées, car les sites estiment qu’il a plus de chances de perdre la rencontre.

P

Pari à système :

Pari à handicap : c’est un pari qui consiste à équilibrer une rencontre dont l’issue est déjà presque connue. C’est le cas lorsqu’on constate une différence de niveau énorme entre les protagonistes. Le bookmaker décide d’accorder un but supplémentaire à l’équipe la plus faible ou un panier s’il s’agit du basket.

En misant sur la victoire de l’équipe favorite, vous gagnez lorsque la différence de buts est de 2, lorsque l’équipe gagne effectivement.

Pari mi-temps/ fin du match c’est un pari qui porte sur le résultat à la mi-temps et à la fin du temps réglementaire. Exemple : parier sur le fait que le Real Madrid mène au score à la mi-temps, puis finit par remporter la rencontre.

Paris spéciaux : ils varient selon le site de paris sportifs. Exemple : parier sur le joueur qui marque le premier but d’une rencontre ou que l’Equipe A ne marquera aucun but, et bien d’autres.

Patent : c’est un ensemble de 7 paris ayant 3 choix de sélections dans divers rencontres. On recense 3 doubles et 1 triple. Dès qu’un pronostic est validé, vous empochez de l’argent. La somme dépend du total validé.

Q

R

ROI (Return On Investment): système de calcul qui détermine le taux des gains empochés par rapport aux mises effectuées. Le ROI est calculé selon la formule suivante :

(Profit/mise) x 100 ou Profits/mise totale ou Profit = gains-mise

Exemple : pari de 10€ avec une cote de 1,90. En ces de victoire, j’empoche 10€ x 1,9, soit 19€.

Le ROI est de 90%

S

Simple : pari qui porte sur un pronostic. Si le pronostic est correct, vous gagnez.

Super Heinz (système système de 7 pronostics. Au total 120 paris sont enregistrés dont 21 doubles, 35 triples, 35 quadruples, 21 quintuples, 7 sextuples et 1 septuple. Vous gagnez de l’argent dès que 2 pronostics sont validés. La somme varie selon le nombre total validé.

Système : c’est un mélange de plusieurs pronostics. Vous gagnez de l’argent lorsque vous prédictions sont justes à un certain niveau, en fonction du type de système choisi. Exemple : 2/3, 3/4

Système X/X : c’est une combinaison de paris dont le premier X représente le nombre de pronostic corrects pour débloquer des gains, et le second X le nombre total de pronostics.

Les autres

Exemple : pour un système 2/3, 2 est la combinaison de doubles à valider pour gagner et 3 le nombre de doubles enregistrés (1 et 2,1 et 3,2 et 3)

Un système 4/7 représente 7 paris de type quadruples, soit 35 résultats possibles. En trouvant un seul quadruple, vous empochez des gains.

Spread Betting : (Pari sur étendue) est une combinaison du Betting Exchange et  du Pari handicap. Le parieur décide du nombre de buts ou de sets, en fonction de la moyenne fixée par le site de paris sportifs.

Surebet : c’est un terme anglophone qui désigne un pari au niveau duquel le joueur est quasiment sûr d’empocher des gains. Cela est possible grâce aux écarts observés au niveau des cotes de différents sites de paris sportifs pour une même rencontre. Ce que vous aurez à faire, c’est détecter les cotes favorables pour chaque issu de la rencontre et de vérifier si :

1/Meilleure cote pour la victoire Equipe A) + (1/Meilleure cote pour match nul) + (1/Meilleure cote pour victoire de l’Equipe B) est inférieur à 1.

T

Triple : c’est un pari qui prend en compte 3 pronostics de différentes rencontres. Exemple pari triple portant sur les matchs Marseille-PSG, Bordeaux-OL et Valencienne-Brest. En misant sur Marseille, Brest et OL, vous effectuez un pari triple qui sera gagnant seulement si ces trois équipent gagnant leur rencontre.

Trixie (système) : c’est un système de 3 pronostics, avec 4 paris enregistrés dont 3 doubles et 1 triple. Vous gagnez de l’argent dès qu’un pronostic est validé. La somme varie selon le nombre total validé.

U

V

Valuebet : c’est une estimation personnelle d’une cote en dessus de la normale. Exemple : pour une rencontre opposant PSG et Marseille, le parieur pense qu’il faudra une cote de 1,5 pour le PSG, mais le site propose 1,65. Le parieur décide quand même de parier sur cette cote en se disant qu’elle est surcotée en dépit des arguments du bookmaker.

WXYZ

Yankee (système) : c’est un système de 4 pronostics. Au total 11 paris enregistrés sont 6 doubles, 4 triples et 1 quadruple. Le parieur gagne dès que 2 pronostics sont validés. La somme varie selon le nombre total.

Yankee super ou canadien :

1-2-3-4…

1N2 : pari à 3 issus possibles pour un match. Le 1 porte sur la victoire de l’équipe qui joue chez lui, le N représente un résultat nul et le 2 est la victoire de l’équipe en déplacement.  En tennis, ce type de paris est présenté sous la forme de 12, puisqu’il n’y a pas possibilité de match nul à l’issu de la rencontre. Dans ce cas, le 1 est pour la victoire du 1 er joueur indiqué dans le pari et le 2 le second joueur.

Lexique de paris sportifs
Laissez votre avis

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Casino Lequel des sites de casino en ligne est le leader ...
Règles et astuces du strip poker Si vous souhaitez tenter l’aventure du strip poker...
Astuces Paris Sportifs Vous maitrisez désormais toutes les catégories de ...
Barrière Poker Barrière Poker est une plateforme web experte dans...
Les bases des blindes et des mises Parmi les informations que chaque débutant au poke...
Les avantages du poker en ligne Si vous hésitez à jouer au poker en ligne, sachez ...
PMU Turf PMU Turf : avis et bonus Vous souhaitez vous insc...
Bonus Unibet Bonus Unibet Juillet 2018 Belgique et France : not...

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password